Office du Tourisme
+ 05 62 99 92 00
ou 05 62 99 95 35

du lundi au samedi
9h-12h et 14h-18h
tous les jours en saison

wifi gratuit
En direct des pistes

15 novembre 2017, Peyragudes

Enneigement :
Bas: cm
Haut: cm
Pistes:
0/50
+Bulletin complet

28 mars 2017, Val Louron

Enneigement :
Bas: 0 cm
Haut: 0 cm
Pistes:
0/20
+Bulletin complet

Suivez-nous


Suivez-nous sur Pinterest


Les Tours de Guet

 Tour de Génos

Pendant les troubles des IXème et Xème siècles, la vallée du Louron a été saccagée, pillée par les bandes sarrazines. Les tours de guet furent bâties à cette époque du Haut Moyen Age pour repérer d’abord, puis résister aux attaques des Maures. Les plus importantes étaient celles de Bordères Louron, Estarvielle et Génos. Ces tours pouvaient être incluses dans un château, ou entourées d’une simple enceinte. Toutes de formes carrées, elles possédaient une seule entrée donnant sur une pièce surmontée d’une voûte formant le plafond. Cette voûte était percée d’un orifice par lequel on atteignait, à l’aide d’une simple échelle, l’étage supérieur.

La tour de Génos est construite sur un étranglement de la vallée, à côté des ardoisières. Elle surveillait ainsi au sud, le débouché des gorges de Clarabide et de la Vallée de la Pez et prévenait les autres tours du danger à l’aide de trois signaux : rythmes divers martelés sur des tambours de bois, signaux transmis au moyen de feux et enfin transmissions par pigeons-voyageurs. Certains racontent même qu’il existerait un passage souterrain reliant la tour de Génos à celle de Moulor…

 

Tour de Moulor

Le château de Moulor fut construit au XIIème siècle. Le fief de la seigneurie comprenait une partie des territoires actuels des communes de Germ, Loudervielle, Armenteule et Aranvielle et quelques terres dans le Larboust, vallée voisine.

Le donjon et la chapelle appartenaient aux seigneurs de Montlaur, vassaux des barons d’Espagne – Montespan. En 1540, Dominique de Montlaur rend hommage pour le château deux maisons et 4 granges (cf Indicateur du Patrimoine de la Vallée du Louron par Pierre-Yves Corbel, Aurel Bonjiu , Sylvie Decottignies, Olivier Renaudeau).

Les derniers membres de la famille des seigneurs de Moulor ayant résidé au château se sont éteints en 1753 et 1754.